Le code de déontologie

Dans ma pratique de Gestalt-thérapeute, j'adhère au code de déontologie élaboré par l'Association Européenne de Gestalt-thérapie et adoptée par la Société Française de Gestalt.

Le Gestalt-thérapeute doit utiliser sa compétence dans le respect des valeurs et de la dignité de son patient et au mieux des intérêts de celui-ci. Ce respect implique entre autre l'exigence d'un secret professionnel sur tout ce qui est confié par le patient en séance. Il implique aussi l'obligation de lui donner des informations exactes et objectives, au sujet du cadre de la thérapie notamment, et l'interdiction de toute publicité mensongère. Les droits du patients sont mentionnés, tel que les droits de choisir son thérapeute et de recours en cas de litige.

Le Gestalt-thérapeute doit assurer la meilleure qualité de soin au patient, notamment maintenir ses compétences à jour. Ce qui implique une formation continue et restreint la pratique du Gestalt-thérapeute à des méthodes de traitements et de thérapie pour lesquels il peut justifier de connaissance et d'une expérience suffisantes. Enfin le Gestalt-thérapeute doit, dans la mesure du possible, collaborer à des travaux de recherche pour promouvoir l'évolution de la psychothérapie.

Ce code est disponible sur le site de la Société Française de gestalt. Il dicte des règles de conduite pour les praticiens et couvre un large éventail :